Comment choisir ses chaussons de danse ?

Comment choisir ses chaussons de danse ?

Choisir sa pointe de danse est bien plus difficile qu’on ne le pense… En effet, vous ne pouvez pas choisir vos chaussons de danse classique comme vous choisissez vos chaussures de ville ! C’est un choix très complexe mais aussi une démarche personnelle, car chaque danseuse a un pied, des besoins et une expérience différente. Très techniques, c’est de leur choix que vont dépendre le contrôle, la stabilité, la précision et plus particulièrement le confort de la danseuse. C’est pourquoi il vous faudra essayer de nombreuses paires avant de trouver celle qui vous correspond.

Rien que pour vous, voici quelques conseils pour vous aider à bien choisir vos pointes...

Quand commencer l’apprentissage des pointes ?

L’âge pour commencer les pointes peut différer d’une danseuse à une autre selon plusieurs critères. Avant de monter sur pointes, les ballerines doivent posséder une certaine force musculaire de la cheville et du pied ainsi qu’un niveau technique suffisant. Étant donné que le cartilage du pied se consolide à la fin de la croissance, les enfants doivent attendre plusieurs années de travail avant de commencer à monter sur pointes. Chez les adultes, il est conseillé de pratiquer au minimum une année complète et régulière de danse classique, de manière à connaître les bases du placement. 

Comment choisir ses pointes ?

Pour choisir au mieux sa paire de pointes, de nombreux paramètres sont à prendre en compte. En effet, un chausson peut avoir plusieurs degrés et duretés de semelles, plusieurs variétés de largeurs et de hauteurs d’empeigne.

Voici, pour vous guider, une image présentant les différentes parties qui composent le chausson :

g17gOeC-OtY8T1ggAzoOHW8Ui31wo9WbdH_gGjhQgDrMb6r_Zp4VJOmUgQXzueR6ClRNTiH1bEf2URGIQoHONQUIinwxvfixP2sglAjiXsL9zk3qmzb4-obdG2r9-Qt4jF08xAo4=s0

(Source photo : blog.bodyandmoves.fr)

La pointure

La pointure est la première chose à vérifier lorsqu’on essaie des pointes. Il est important d’être exigeante et à l’écoute de son corps. Si vous comptez porter vos pointes avec des embouts de protection, pensez à les enfiler lors des essayages pour décider de la bonne pointure. Nous vous conseillons aussi de limer vos ongles de pieds pour ne pas vous blesser.

Comment savoir si le chausson vous convient ? Commencez par vous mettre debout, les pieds parallèles et bien à plat. Votre gros et second orteil ne doivent pas toucher le bout du chausson, ou très peu. Attention cependant à ne pas laisser trop de marge comme dans les chaussures de ville. 

Si les orteils se heurtent au bout du chausson et ne peuvent pas s’étaler correctement, cela signifie que les chaussons sont trop petits. En levant un pied, le chausson ne doit pas (ou peu) s'échapper au niveau du talon, sinon cela signifie que ceux-ci sont trop grands.

La largeur

Sur un même modèle de chausson, il existe différentes largeurs de boîtes : boîte étroite, moyenne ou large. Lorsque vous montez sur les pointes, si vous vous sentez serrée et que vous ressentez une douleur au niveau de l’articulation du pouce, alors cela signifie que le chausson est trop étroit. Inversement, si vous sentez votre pied descendre et s’écraser au fond du chausson, alors celui-ci est trop large. Il est primordial de se sentir maintenu au niveau du gros orteil dit “l’oignon” et celui du petit orteil, et ceci sans aucune douleur.

La semelle

La semelle, aussi appelée cambrion, permet de réussir à tenir sur pointes. La forme et la dureté de la semelle sont variables selon les modèles et les marques.

Vous devez choisir la dureté de la semelle selon la cambrure naturelle de votre pied, sa force ainsi que son travail. Certaines danseuses possèdent des pieds forts nécessitant un cambrion très dur. Tandis qu’au contraire, d’autres ont besoin d’une semelle plus souple. La semelle souple est notamment plus adaptée pour les danseuses débutantes, qui n’ont pas encore énormément de force dans la cheville.

Comment choisir ? Afin de tester la semelle du chausson, remontez sur vos pointes grâce au soutien de la barre de danse. La semelle doit très légèrement se plier suivant l’arche sous le pied. Si la semelle reste rigide, alors celle-ci est trop dure. Si la semelle se plie facilement, cela signifie que celle-ci est bien trop souple.

L’empeigne

L’empeigne correspond à la distance entre le bout du chausson et le cordon de serrage. Elle recouvre les orteils jusqu’à l’articulation de la demi-pointe. Nous vous conseillons de tâter le dessus du chausson avec vos doigts pour être sûre que l’empeigne atteigne bien l’articulation de chaque orteil. Une empeigne trop courte ne vous permettra pas de monter correctement sur pointes. Une empeigne trop longue vous empêchera de monter complètement sur la plateforme des pointes, et vous n’aurez pas la possibilité de vous mettre en position de demi-pointe.

Forme du pied

Il existe plusieurs formes de pointes, de coniques à carrées, qui s’adaptent à votre pied selon le type de celui-ci.

Il est important de connaître son type de pied pour choisir sa paire de pointes. Voici les différents types de pieds existants :

  • Le pied égyptien : le premier orteil est plus long que les suivants ;
  • Le pied carré : tous les orteils sont de la même longueur ;
  • Le pied grec : le deuxième orteil est plus long que le gros orteil.

types pieds danse

(Source photo : podexpert.com) 

Si, lorsque vous montez sur pointes, vous ressentez une douleur au bout du pouce et que vous sentez tout votre poids dessus, cela signifie que le chausson est trop carré. Préférez donc une boite plus triangulaire qui épousera mieux la forme de vos orteils.

Si vos orteils sont très compressés et que vous les sentez serrés les uns contre les autres, cela veut dire que la forme est trop conique ou triangulaire. Préférez donc une boîte plus carrée.

Attention… La forme extérieure du chausson ne correspond pas forcément à la forme intérieure.

Au fur et à mesure que vous dansez et que votre pied transpire, la pointe se forme et s’adapte à la forme de votre pied, la rendant plus confortable.

Après votre première séance avec vos chaussons, pensez à les mettre dans un endroit sec et aéré afin de ne pas trop les ramollir rapidement.

Où faut-il acheter ses pointes ?

Pour l’achat de vos pointes, prenez le temps de vous rendre dans une boutique spécialisée dans les articles de danse. Vous pourrez bénéficier de précieux conseils et essayer différents modèles, avant de trouver la paire qui vous convient.

Commandez vos chaussons de danse sur internet uniquement si vous êtes certain du modèle exact dont vous avez besoin, dans le cas d’un renouvellement par exemple.

Vous êtes danseuse débutante ? Voici les modèles de pointes que nous vous conseillons : Amélie Soft ou Hannah de chez BLOCH, Alice de la marque Grishko ou encore Julieta de chez Repetto.

Pour les danseuses plus confirmées, nous vous conseillons ces paires de pointes : la Serenade de chez BLOCH, les modèles 2007 et Novice de la marque Grishko ou encore la Carlotta de chez Repetto.

Rendez-vous pour l’essayage de vos pointes dans notre boutique Les Coulisses à Metz...

Rien que pour vous, nous avons mis en place les rendez-vous pointes, où vous pourrez bénéficier d’une expertise personnalisée. Que ce soit pour un renouvellement ou pour l’achat de votre première paire de pointes, notre équipe sera à votre entière disposition pour vous conseiller et vous orienter dans votre choix.

Tous les commentaires